L'avenir de l'élevage laitier français ne se résumera ni au nombre d'exploitations, ni au nombre moyen de vaches par structure de production. La France laitière de 2035 devra se construire au moins quatre avenirs différents. Une chose les réunira néanmoins : leur capacité à se renouveler et, pour cela, à rendre le travail suffisamment attractif pour attirer de nouvelles générations de professionnels. Car une chose est désormais certaine, on ne deviendra plus éleveur laitier par défaut, mais par choix.
Du destin subi au destin choisi, la profession d'éleveur laitier est aujourd'hui à la croisée des chemins.
Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

Malgré des conditions météorologiques très défavorables, le maïs ensilage a tenu le choc en 2018. Ce nouveau cru se distingue par des résultats très hétérogènes à l'échelle intra et interrégionales.

Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

Après les grandes cultures en 2016, la viticulture en 2017, les prairies et les éleveurs sont les grands perdants climatiques de 2018.

Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

Le 4 décembre, lors de la COP 24 (Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques), l'Association Européenne du Lait (AED-EDA) relayait une analyse de la FAO sur les émissions de gaz à effet de serre du secteur laitier.

Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

1 418 311 ha de maïs fourrage ont été semés au printemps 2018, soit une légère augmentation de 0,82 % par rapport à 2017. La sole maïs fourrage 2018 marque un léger retrait de - 0.8 % par rapport à la moyenne quinquennale.

Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

Julien Greffier, chef produits espèces fourragères au sein de LG Semences, propose quatre solutions pour pallier le déficit de stocks fourragers.

édition 2018 » Extraits » Extraits 2015 » Quand les éleveurs choisissent leur destin