Jan 30, 2019

Le lait à la COP 24


Le 4 décembre, lors de la COP 24 (Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques), l'Association Européenne du Lait (AED-EDA) relayait une analyse de la FAO sur les émissions de gaz à effet de serre du secteur laitier.

Catégorie : General
Posté par : admin

L’analyse de la FAO fait état de réduction des émissions de gaz à effet de serre par litre de lait produit dans toutes les régions du monde. Une tendance qui s'explique par l'intensification de la production par vache, ce qui conduit à diluer les émissions de méthane issu de la fermentation entérique produite par les ruminants.

Ainsi, la production laitière a crû de 30 %, principalement dans les pays émergeants. Cette augmentation de la production, qui permet de satisfaire les besoins alimentaires essentiels d'une partie de la population mondiale, est obtenue par un accroissement limité de 14 % du troupeau mondial de vaches laitières et par une augmentation de 15 % de la production moyenne de lait par vache. Celle-ci s'établit à 2 514 litres par an et par vache.

Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

Malgré des conditions météorologiques très défavorables, le maïs ensilage a tenu le choc en 2018. Ce nouveau cru se distingue par des résultats très hétérogènes à l'échelle intra et interrégionales.

Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

Après les grandes cultures en 2016, la viticulture en 2017, les prairies et les éleveurs sont les grands perdants climatiques de 2018.

Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

Le 4 décembre, lors de la COP 24 (Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques), l'Association Européenne du Lait (AED-EDA) relayait une analyse de la FAO sur les émissions de gaz à effet de serre du secteur laitier.

Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

1 418 311 ha de maïs fourrage ont été semés au printemps 2018, soit une légère augmentation de 0,82 % par rapport à 2017. La sole maïs fourrage 2018 marque un léger retrait de - 0.8 % par rapport à la moyenne quinquennale.

Jan 30, 2019
Catégorie : General
Posté par : admin

Julien Greffier, chef produits espèces fourragères au sein de LG Semences, propose quatre solutions pour pallier le déficit de stocks fourragers.

édition 2018